Obtenir un visa B2 ou la quête du graal

Classé dans : Préparatifs | 2


PCT ou autre si vous souhaitez passer plus de 3 mois aux Etats Unis vous devrez passer par la case VISA. Pour ce qui est des voyages c’est le visa B2 qui vous intéresse et pour cela tout se déroule sur le site de l’ambassade américaine.

Ce n’est pas bien compliqué en soit mais ça demande un peu de temps, de pré-requis, et de budget.

  • du temps : il vous faudra remplir un formulaire en ligne (en français) avec beaucoup de questions. J’avoue que cela m’a pris énormément (trop) de temps car je stressais de faire une erreur (« ça rentre pas dans les cases! »). Petits indices pour les futurs candidats : non vous ne voulez pas tuer le président, non vous n’avez pas été espions pour un état ennemi/communiste, oui vous avez assez d’argent pour subvenir à vos besoins sur place.
  • des pré-requis : globalement ce qui intéressera le plus l’agent à l’ambassade c’est vous lui prouviez que vous êtes bien là pour des raisons récréatives (voyage, vacances..), que vous avez assez d’argent pour financer votre voyage (relevé de compte avec une somme significative) bref que vous ne cherchez pas à immigrer et travailler illégalement. Pour cela le mieux est d’avoir un emploi et de prouver que vous le retrouverez à votre retour (une lettre de votre employeur).
  • du budget : le visa coûte 160$ et cette somme devra être versée dès la validation en ligne de votre formulaire et il me semble ne vous sera pas remboursée en cas de refus de visa (une des raisons justifiant qu’il faut être un minimum concentré lors de sa candidature). Prévoyez également un voyage à Paris car c’est à l’ambassade américaine de la capitale que se déroulera l’entretien (train + logement). Tout compris cela m’a coûté 250€..

Une fois votre formulaire validé vous devrez prendre rdv à l’ambassade toujours en ligne et toujours sur le même site. Vous pourrez choisir un créneau sous 6-10 jours. Pas de panique plein de jours et horaires disponibles.

Arrive donc l’entretien à l’ambassade américaine. Pas la peine d’arriver trop en avance (sauf si ça vous rassure comme moi) car vous attendrez dehors (de l’autre côté de la rue) et un agent viendra chercher les groupe par créneau horaire. On vous demandera d’éteindre votre téléphone et tout autre appareil électronique (qu’il est déconseillé d’apporter avec soit de toute façon). Vous passerez par l’étape tente de sécurité avec fouille de votre sac et vérification de votre identité et de votre passeport, de votre convocation (imprimée lors de la finalisation de votre application en ligne) et de la photo d’identité au bon format. Viens ensuite la deuxième tente de sécurité (rappelez vous vous êtes sur le point d’entrer sur le sol américain 😉 ), où vous passerez au détecteur de métaux et votre sac sera scanné. Une fois le contrôle airport-style passé on vous prendra votre téléphone et autres appareils (l’agent m’a même demandé mon bracelet fitbit…) qui seront mis en consigne.

Et là enfin vous entrez aux Etats Unis 🙂 Vous serez dirigés (je précise que tout est extrêmement bien organisé, vous êtes guidés du début à la fin) dans une première file d’attente (très peu d’attente d’ailleurs) et un employé de l’ambassade derrière la vitre d’un guichet revérifiera vos papiers, convocation et prendra vos empreintes. Il vous demandera de vous placer dans une deuxième file d’attente avec une rangée d’employés toujours derrière des guichets vitrés. Que ceux qui ont un peu de mal avec l’anglais se rassurent la personne qui m’a reçu parlait un français IMPECCABLE. Il m’a posé très peu de questions (il faut dire que le formulaire en ligne est très complet) : la raison de mon voyage -oui il connaissait le PCT et a souri quand je lui ai dit-, m’a demandé comment je faisais pour mon travail et quelques autres questions mais vraiment pas grand chose. Et là… ok c’est bon c’est accepté, je garde votre passeport il vous sera envoyé d’ici quelques jours avec le visa. Ô joie Ô bonheur !!!

Le temps d’un coucou au portrait d’Obama (oui j’ai obtenu mon visa quand les USA avaient un chouette président ^^) et je ressortais, sur un nuage, la toute première étape -celle qui rendait le voyage concret- passée !

Bref pour conclure un système très bien huilé qui se passera sans aucun problème si vous suivez les instructions et remplissez les critères. Le personnel de l’ambassade bien que pouvant paraître froid professionnel est très serviable et si vous prenez le temps de les saluer et d’être poli (normal quoi) ils seront tout aussi sympathiques 🙂


Je m’étais beaucoup trop mis la pression et ça c’est finalement très bien passé. En même temps un refus de visa aurait mis un coup de frein violent au projet… En plus il est apparemment très difficile d’obtenir un visa (même un ESTA -séjour de moins de 3 mois-) une fois que vous avez eu un rejet et l’idée de ne plus pouvoir aller aux États-Unis du tout me perturbait un peu ^^

Mon conseil donc : préparez bien l’entretien et apportez toutes les pièces justificatives qui pourraient aider votre dossier :

  • relevé bancaire avec des €€€
  • lettre de votre employeur attestant que votre poste vous attendra à votre retour ou promesse d’embauche
  • un itinéraire de votre voyage
  • bref de quoi prouver votre bonne foi et que vous êtes bien préparés pour votre trip

Autre conseil : Cela parait logique mais n’engagez pas trop de frais avant l’obtention de votre visa (achat de matos, billets d’avion, etc.), le site de l’ambassade insiste même sur le fait que l’achat d’un billet d’avion aller-retour n’aidera en rien votre dossier. Car le risque de refus (bien que limité) existe donc n’ajoutez pas à la déception une perte financière.

Smile ô smile I’ve got my holy grail!

Le congé au travail : check

Le visa US : check

Reste à faire : un million de trucs !! (voir la to do list du futur PCTiste)

partager cet article :Email to someone
email
Share on Facebook
Facebook
Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter

2 Responses

  1. la to-do liste avant de partir – Walk My Way

    […] Vous allez partir plus de 3 mois et pour cela l’obtention d’un visa américain est obligatoire. Je vous conseille de faire cette action en premier et avant de faire trop d’achat (matériel, billets d’avion, etc.) afin d’éviter des dépenses inutiles si vous veniez à vous le faire refuser. Prévoir également un voyage à Paris car l’entretien se fait à l’ambassade américaine là bas (budgéter un aller-retour et une potentielle nuit à la Capitale pour les non franciliens). Pour en savoir plus sur le visa US et la façon de l’obtenir plus d’info dans cet article. […]

Laissez un commentaire